Wednesday, September 20, 2017

INTERVIEWS: ARTHUR VALLET, ENTRAÎNEUR DU ROC VAULX EN...

INTERVIEWS: ARTHUR VALLET, ENTRAÎNEUR DU ROC VAULX EN...

INTERVIEWS: ARTHUR VALLET, ENTRAÎNEUR DU ROC VAULX EN VELIN Une petite série d'interviews permettant de mieux connaître, peut-être de découvrir, quelques entraîneurs de clubs N1 ou N2 QUESTION Bonjour Arthur, avant de parler de ta responsabilité d'entraîneur du ROC Vaulx en Velin, peux-tu nous parler de ton passé de joueur et d'entraîneur ? J’ai commencé le hockey au ROC à l’âge de 4 ans et je n’ai jamais quitté le club depuis. Je n’ai pas un palmarès très étoffé en dehors d’un titre en Coupe de France cadet avec la sélection Rhônes-Alpes. J’ai tout de même participé régulièrement aux phases finales du Championnat de France mais malheureusement sans résultats. En senior, j’ai eu la chance d’être intégré rapidement à l’équipe fanion du club et de gagner le titre de N2 en 2008 pour ma première saison Senior. J’ai ensuite gagné un titre N3 en 2009 avec l’équipe réserve. J’ai une petite expérience en N1 car j’y ai joué trois années de 2008 à 2011. C’était il y a longtemps … Mon passé d’entraîneur va être vite résumé car je n’ai commencé que l’année dernière. Le manque de moyen du club ne nous a pas permis de conserver ou de recruter un entraîneur donc il a fallu trouver une solution alternative. Étant capitaine depuis quelques années, je me suis proposé pour reprendre l’équipe et continuer le travail effectué par les entraîneurs passés au club. Les résultats ont été plutôt positifs pour une première saison !! QUESTION Sous ta responsabilité, le ROC a accédé à la N1 cette saison 2017/18. Comment as-tu vécu cette ascension qui a dû être exaltante ? J’avoue que j’avais quelques appréhensions au début de la saison. Comment gérer le groupe ? Quel style de jeu utiliser ? Quels objectifs fixer ? … Des questions auxquelles je n’avais jamais été confronté en tant que joueur. Le groupe étant formé à 80% de joueurs issus du club et avec lesquels je joue depuis tout petit, il était difficile pour moi au départ de faire la part des choses entre l’amitié et le rôle de coach. J’ai beaucoup apprécié la participation de tous les joueurs, la cohésion du groupe et l’état d’esprit. Je pense que tous les joueurs ont fait les efforts pour ne pas me poser problème et c’est ce qui a renforcé l’équipe. Nous avons gagné en maturité, c’est ce qui nous manquait depuis des années. La double casquette d'entraîneur-joueur est parfois difficile à porter car il faut à la fois être performant personnellement sur le terrain et penser à la performance de l’équipe. J’ai été bien soutenu par Paulo Ribeiro qui a assuré le coaching toute l’année afin que je puisse être à 100% dans le match en tant que joueur. Les résultats ont été là toute l’année, et donc nous avons pu travailler dans une bonne ambiance. Nous bataillons depuis 6 ans donc le bonheur de l’accession en N1 en fin d’année n’a été que plus beau. QUESTION Et quels ont été tes meilleurs souvenirs ? Je retiens deux moments de cette saison de N2. Deux situations similaires où le groupe a fait preuve de caractère. Une première rencontre à Fontenay qui était alors premier de la poule et le dernier match de la saison contre Tourcoing. Les deux matches se sont déroulés de la même manière. Nous avons été rapidement menés mais nous n’avons pas baissé les bras et nous nous sommes battus jusqu’au bout pour l’emporter. Nous prenions la première place du classement à l’extérieur pour le premier et nous assurions la montée en N1 pour le deuxième. Que du bonheur !! QUESTION Et le moins bon, peut-être ? Malgré la beauté de l’événement, la défaite en finale reste un souvenir difficile. En tant que compétiteur, on joue une finale pour la gagner. Nous pouvions, en plus, être sacré à domicile. Malheureusement, nous n’avons pas fait un match-aller de bonne qualité et le retard était trop difficile à combler. Après un an d’effort en tant que joueur et entraîneur, cela a été dur … Je retiens quand même la présence de tous les supporters, leur soutien lors de cette finale et au cours de toute cette année passée. C’est aussi pour ça qu’on joue. QUESTION Sauf erreur, il n'y a eu ni départs ni arrivées. Peux-tu le confirmer ou votre liste des transferts est-elle encore ouverte ? Jean tu n’es pas au courant de tout. 😉 Nous n’avons pas communiqué dessus mais nous bénéficions du retour d’un de nos anciens joueurs espagnols. Il s’agit de Marc Calvache qui a joué au ROC lors de la saison 2014/2015. Nous n’avons pas recruté plus lors de cette intersaison car nous avons choisi de faire confiance au groupe qui s’est battu toute la saison dernière et aux joueurs formés au club. Nous savons que l’écart de niveau est immense entre les divisions, mais nous sommes prêts à nous battre avec nos armes. Nous souhaitions recruter un gardien également mais le club n’en a pas les moyens. QUESTION Ce week-end passé, vous avez joué la phase finale de la Coupe de la Ligue AURA et vous êtes sortis 2ème, battus par Lyon. Quels enseignements peux-tu en tirer ? L’enseignement principal est qu’il nous manque encore des automatismes et de la justesse technique pour faire la différence. Toutefois, étant en pleine préparation physique, il est normal que le jeu ne soit pas encore au point. Nous avons deux semaines pour être totalement prêt et aborder le championnat dans de bonnes conditions. Nous avons perdu la finale contre un concurrent direct en N1. Ils ont maintenant un avantage psychologique mais les rencontres de N1 se déroulent dans un tout autre contexte. QUESTION On peut s'imaginer que vous allez vous battre comme les lions (sans jeu de mot) pour vous maintenir en N1. Comment vois-tu la situation, sachant aussi que vous aurez maintenant de nombreux et très longs déplacements, notamment en Bretagne ? En tant que club du Rhône, nous avons l’habitude des longs déplacements !! Plus sérieusement, la saison va effectivement être bien plus longue et fatigante. Il faudra gérer pour que les joueurs restent concernés, soudés et motivés malgré les résultats. Nous sommes conscients que les résultats seront différents et que ce sera difficile psychologiquement, mais nous souhaitons faire cette saison ensemble et profiter du haut niveau de notre sport. La vitesse, le rythme et le style de jeu sont différente en N1, nous le savons. En tant qu’entraîneur, c’est à moi de trouver les solutions et motiver les joueurs pour que tous se surpassent. Je pense que nous pouvons encore élever notre niveau de jeu pour pouvoir nous battre du mieux possible. Il faudra être présent lors des rencontres décisives. QUESTION Veux-tu faire un pronostic dans l'ordre ou le désordre sur les 3 ou 4 équipes qui devraient terminer en tête cette future saison ? Tant que tu ne me demandes pas de faire un pronostic pour le maintien. Je pense que cette saison il y aura plus de clubs pour disputer le haut du classement et donc plus d’incertitudes. Les nombreux mouvements au niveau des équipes habituées à la tête du championnat, le recrutement de Plonéour, les résultats en matches de préparation de Ploufragan … Tout cela laisse à penser à un championnat plus ouvert. QUESTION Veux-tu rajouter quelque chose à TON ou VOTRE sujet ? Simplement que je suis heureux que le club du ROC ai retrouvé l’élite avec un groupe de joueurs du club. Maintenant il faut faire les efforts pour y rester !!! Merci à toi pour tous ce que tu fais pour le hockey. Un grand MERCI à toi, Arthur !



(RSS generated with FetchRss)



News International Rink Hockey

Read More Here


Thank you for visiting International Rink Hockey Blog via Rink-Hockey on Facebook rinkhockeyfr/

No comments:

Post a Comment

Thank you for your comments.
-International Rink Hockey